Analyse d'articles

Résistance à la fatigue cyclique des instruments nickel-titane One Curve, 2Shape, ProFile Vortex, Vortex Blue, et Race dans des canaux à simple et double courbure

Résistance à la fatigue cyclique des instruments nickel-titane One Curve, 2Shape, ProFile Vortex, Vortex Blue, et Race dans des canaux à simple et double courbure

150 150 SFE Endodontie

Résistance à la fatigue cyclique des instruments nickel-titane One Curve, 2Shape, ProFile Vortex, Vortex Blue, et Race dans des canaux à simple et double courbure


Cyclic fatigue resistance of One Curve, 2Shape, ProFile Vortex, Vortex Blue, and RaCe nickel-titanium rotary instruments in single and double curvature canals.

Elnaghy AM, Elsaka SE . Journal of Endodontics,44:1725-30.

 

Introduction:

L’objectif de cette étude était d’évaluer et de comparer la résistance à la fatigue cyclique du nouveau One Curve dans les canaux à simple et double courbure (canaux en S) avec d’autres instruments nickel-titane en rotation continue.

Méthodologie:

Des instruments de diamètre 25/100e et de conicité 6% (One Curve, 2Shape, Vortex Blue, ProFile Vortex et Race) ont été testés dans des canaux artificiels à simple courbure (angle : 60° ; rayon : 5 mm) et à double courbure (courbure coronaire : angle : 60° ; rayon : 5 mm), (courbure apicale : angle : 70° ; rayon : 2 mm), immergés dans une solution saline à 37°C ± 1°C. Le nombre de cycles avant la rupture a été calculé et les profils de rupture ont été examinés au microscope électronique à balayage. Les données du nombre de cycles avant la rupture et la longueur des fragments ont été analysées statistiquement par une analyse de la variance et un post-test de Tukey. Un t-test de student a été mené pour comparer les données des longueurs des fragments instrumentaux dans les différentes courbures, avec un risque α = 0,05.

Résultats:

Le Vortex Blue a montré plus de cycles avant la rupture que les autres instruments dans les simples et doubles courbures (p<0,05). Aucune différence n’a été observée sur le même paramètre entre le One Curve et le 2Shape (p>0,05). Le Race a montré moins de cycles avant la rupture que les autres instruments quelle que soit la courbure (p<0,05)

Conclusions:

La résistance à la fatigue du Vortex Blue est meilleure que celle des autres instruments testés. Les instruments One Curve et 2Shape ont montré une résistance à la fatigue cyclique supérieure aux instruments ProFile Vortex et Race.

Commentaires :

La rupture instrumentale en endodontie constitue l’une des principales appréhensions du chirurgien-dentiste. Elle survient principalement lorsque la pointe de l’instrument est contrainte dans le canal (rupture en torsion) ou bien lorsque des défauts s’accumulent dans l’alliage suite à des contraintes répétées en traction/compression (rupture en fatigue). Actuellement, l’utilisation généralisée de traitements thermiques par les fabricants de limes NiTi permet d’optimiser les propriétés des alliages en augmentant notamment leur flexibilité et leur résistance à la fatigue. Ceci apporte plus de sécurité lors de l’étape de la mise en forme en améliorant le respect des trajectoires et en réduisant le risque de rupture. Ce paramètre est d’autant plus important qu’il est souvent difficile d’apprécier la réelle complexité de l’anatomie canalaire sur un cliché radiographique rétro-alvéolaire en 2 dimensions. Des courbures existantes dans le sens vestibulo-lingual peuvent ainsi être difficilement anticipées. Par ailleurs, l’évolution des profils instrumentaux et de leurs sections ont permis le développement de mono-instruments (un seul instrument pour la mise en forme), réduisant ainsi le temps nécessaire au traitement. Ces spécificités liées à la complexité et à la forte variabilité de l’anatomie du système canalaire rendent indispensable l’utilisation d’instruments sécurisants avec une haute flexibilité et résistance mécanique.

L’article analysé ce mois-ci répond à cette problématique car il a pour but d’évaluer la résistance à la fatigue cyclique de différents instruments de mise en forme canalaire récents dans des canaux à anatomie plus ou moins complexe (simple et double courbure).

Pour y parvenir, les auteurs ont comparé le nombre de cycles avant la rupture de 5 instruments NiTi de mise en forme canalaire en rotation continue (One Curve, 2Shape, ProFile Vortex, Vortex Blue et Race) (n = 20/groupe) dans 2 bancs d’essai métalliques standardisés (canaux artificiels) : simple et double courbure (n = 10/groupe/banc d’essai). Le One Curve (Micro-Méga) est un mono-instrument traité thermiquement précourbable. Le 2Shape (Micro-Méga) est un système séquentiel de 2 instruments non précourbables traités thermiquement. Les ProFile Vortex (Dentsply Sirona) et ProFile Vortex Blue (Dentsply Sirona) sont des instruments séquentiels traités thermiquement. L’instrument ‘Blue’ présente une couche d’oxyde de titane lui conférant une couleur bleue, ce qui le différencie du ‘Vortex’. Le système séquentiel Race (FKG) n’est pas traité thermiquement. Par contre, il doit être utilisé à une vitesse supérieure (600 – 1000 rpm) aux autres instruments étudiés (300 – 500 rpm).

Plusieurs points positifs sont à souligner dans la méthodologie de ce travail :

  • la standardisation de la conicité (6%) et du diamètre (25/100) des instruments comparés,
  • le nombre significatif d’échantillons par groupe offrant une puissance acceptable de l’étude,
  • le contrôle de la température à 37°C mimant les conditions in vivo,
  • la morphologie en simple et double courbure des bancs d’essai qui reproduit fidèlement des configurations canalaires complexes.

Les auteurs ont observé davantage de ruptures dans les canaux à double courbure, et celles-ci étaient principalement localisées au niveau apical. Les ruptures ont été caractérisées par des observations au microscope électronique à balayage, mettant en évidence des plages de ductilité, caractéristiques des ruptures en fatigue. Ces résultats, en accord avec la littérature, ne sont pas surprenants au vu des contraintes plus importantes dans un canal doublement courbé, et de la présence d’un crochet apical (forte courbure sur un faible rayon de courbure) dans la 2e courbure. Rappelons ici que la présence d’un crochet apical constitue un risque de rupture accru quel que soit le système de mise en forme mécanique utilisé (rotation continue et réciprocité).

Parmi les instruments comparés, le Vortex Blue a montré la meilleure résistance à la fatigue (p < 0,05).

Résumé et analyse : Dr. Lieven Robberecht (Lille), Dr. Maxime Beaurain (Lille), Pr Etienne Deveaux (Lille), Dr. Grégory Caron (Paris), Dr Anne Charlotte Flouriot (Paris), Dr Caroline Trocmé (Paris) – Décembre 2018

Laisser une réponse